Peut-on réussir une création d’entreprise en n’étant ni professionnel expérimenté ni étudiant ?

Etudiant entrepreneurPeut-on réussir une création d’entreprise en n’étant ni professionnel expérimenté ni étudiant ?

A première vue, oui : pourquoi un jeune professionnel ne pourrait pas avoir une bonne idée, assez bonne pour donner lieu à la création d’une entreprise ? Tant que les compétences en création d’entreprise sont au rendez-vous, pourquoi le fait de ne plus être étudiant et de ne pas être professionnel expérimenté serait un handicap ? Et d’ailleurs, pourquoi serait-il plus facile à un étudiant de lancer une entreprise qu’à un jeune professionnel (déjà plus expérimenté) ?

La réponse à cette question est… le réseau :

  • Un étudiant bénéficie du réseau de ses camarades, de celui de ses professeurs, de celui de ses parents et de l’appui de tout ce petit monde.
  • Un travailleur expérimenté s’est tissé un réseau de professionnels qui peuvent l’aiguiller et l’aider dans sa démarche de création.
  • A contrario, un jeune n’ayant qu’un ou deux ans d’expérience professionnelle se trouve dans une phase de creux au niveau de son réseau. il a quitté l’environnement universitaire, est censé avoir pris son indépendance vis à vis de ses parents, mais n’a pas encore pu constituer un réseau professionnel diversifié et puissant.

Si l’on considère que le réseau est un ingrédient essentiel dans la création d’entreprise, cette faiblesse inhérente aux premières années d’activité professionnelle peut devenir un réel handicap. Les exemples de réussite alors que le créateur n’était encore qu’étudiant sont légion : Michael Dell (Dell), Mark Zuckerberg (Facebook), Larry Page (Google) et bien d’autres ; ceux de créateurs expérimentés sont innombrables ; mais peu sont ceux de créateurs dans la période de 2 ans consécutive à leur obtention de diplôme.

Mais cela ne veut pas dire qu’il est impossible de lancer une entreprise en n’étant ni étudiant ni professionnel expérimenté. Une des possibilités est de s’associer avec un professionnel plus expérimenté et bénéficiant d’un réseau conséquent.Une autre possibilité, si l’on est seul face à la création d’entreprise, est d’avoir su se constituer un réseau assez fort dès les premières années d’études. Cette démarche permet d’accroître l’efficacité de la transition entre le monde universitaire et le monde professionnel.

Comment y parvenir ? En faisant un suivi des relations tissées lors de stages en entreprises, en participant à des événements professionnels, colloques, congrès et autres séminaires, en profitant des visites d’entreprises pour nouer des premiers contacts, etc.

Il me semble que cette démarche est primordiale pour les jeunes qui souhaiteraient développer un projet de création d’entreprise durant leurs premières années d’activité.

Mais cela est bien entendu très important pour tous les étudiants quelque soit leur projet professionnel, car cela leur facilitera leurs premières années d’exercice, qui plus est quand la concurrence sur le marché dutravail est rude. 

Qu’en pensez-vous ? Avez-vous des exemples de création post-graduation réussies ? Le réseau est-il selon vous un élément déterminant dans la réussite d’un projet de création d’entreprise ?

Cette entrée a été publiée dans Entrepreneuriat, Etudiants. Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Une réponse à Peut-on réussir une création d’entreprise en n’étant ni professionnel expérimenté ni étudiant ?

  1. Bonjour Frederic,
    Merci pour ce nouvel article de qualité.
    Je suis globalement d’accord avec l’argumentaire, ayant créé ma société pendant mes études. Il est effectivement plus aisé de s’appuyer sur son réseau constitué pendant ses études et sur le réseau de son école (Professeurs, Incubateurs comme le Geni pour l’ESC Lille, Centrale Lille, Ensam,..).
    De plus, il est souvent bien plus facile de démarrer une activité en prenant un très faible revenu, ayant encore un train de vie d’étudiant.

    Par contre, il est vivement conseillé d’apporter à son projet les moyens nécessaires à son développement, et c’est souvent très difficile en tant qu’étudiant. Il est alors nécessaire de s’associer ou de faire appel à la love money, mais alors attention à la casse en cas de pépin..

    Lorsque l’on crée plus tard, on a l’avantage d’avoir un gros réseau, plus d’expérience et plus de moyens financiers, mais on a également bien souvent une famille et il est parfois difficile de se retrouver avec une très nette baisse des revenues pendant les premières années de création.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>