Vers une révolution des classes en entreprise

La généralisation de la mondialisation (aux entreprises de toutes tailles et de toutes situations géographiques) a entraîné la nécessité pour celles-ci d’innover et donc de collaborer. La notion de transversalité à découlé de cette logique et s’est vue renforcée par celle de virtualité, qui gagne l’entreprise à grands pas. 

D’un point de vue organisationnel et technologique,  on comprend bien que l’on va devoir faire face à des bouleversements conséquents, mais surmontables tant que l’on sait s’y prendre et que la culture d’entreprise ne fait pas blocage. 

D’un point de vue humain, puisque la connaissance se diffuse et que l’information devient accessible à tous les niveaux, les relations de pouvoir – jusqu’ici basées en partie sur la détention d’une information « stratégique » non connue par les autres – sont bouleversées. Le manager n’a alors plus le « pouvoir sur quelque chose » mais  le « pouvoir de faire quelque chose ».
Nuance non sans effet sur la fonction de manager. 

On se rend alors compte que les manager qui ont établi leur « supériorité » depuis plusieurs années risquent de faire blocage à l’avènement de la libre-circulation de l’information dans l’entreprise afin de conserver leur pouvoir.

A l’opposé, les niveaux plus bas dans la hiérarchie actuelle des entreprises, capitalisant de l’information et la transformant en connaissance, vont vouloir revendiquer leur nouveau pouvoir. 

Le transfert du lieu de pouvoir en entreprise risque de faire de nombreux remous voir même de donner naissance à ce que l’on pourrait appeler une « révolution des classes en entreprise ».
Le management de cette révolution sera l’un des grands challenges de l’entreprise de demain.

Cette entrée a été publiée dans Management 2.0, avec comme mot(s)-clef(s) , , , , , . Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Une réponse à Vers une révolution des classes en entreprise

  1. Ping : Au programme du barcamp : Vers une révolution des classes en entreprise

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>